Art-thérapeute
Je suis éducatrice spécialisée et art-thérapeute, je propose

"Un temps pour soi".

Je reçois des enfants, des adolescents et des adultes ayant un mal-être, un manque de confiance en soi, des problèmes de comportement, des difficultés relationnelles avec leurs pairs, ou leurs parents, vivant un désinvestissement scolaire...

J'accompagne également des jeunes "précoces", à haut potentiel dits "Zèbres"...

 

Art-thérapeute 

Diplômée de la faculté de médecine et de l'école AFRATAPEM de Tours.

Educatrice spécialisée

Diplôme d'Etat AFPE  de Saint Brieuc. 

Formation pour les enfants et les adolescents à haut potentiel  auprès du C.N.A.H.P de Rennes.

Formatrice en illettrisme CRIA du centre (18).

Formation avec Formavision sur l'autisme, les comportements défis, approche des méthodes ABA, TEACCH, PECS et les évaluations.

Colloque avec l'ADAPEI sur "la prise en compte des particularités sensorielles des autistes".

Formation en "psychopathologie des adolescents" (la genèse des maladies mentales) avec INFIPP.

Décrypter "les signes des risques suicidaires" avec l' ahB Plouguernevel.

Les premiers secours (remise à niveau en 2019) avec l'ahB Plouguernevel.

Conférences avec la neuro-pédiatre Isabelle Caudel sur "l'épilepsie", sur "l'autisme".

Conférences avec l'UBS de Lorient : sur la prostitution "Prévenir et accompagner les personnes sous l'emprise de la prostitution" , "le harcèlement au travail".

Colloque sur " l'art-thérapie en milieu hospitalier" avec le CHU de Nantes et l'école AFRATAPEM d'art-thérapeutes.

Formation sur les enquêtes sociales pour les tribunaux avec ANDES.

Mémoire  de fin d'étude sur les addictions et l' art-thérapie validé par la faculté de médecine et l école AFRATAPEM de Tours.

Mémoire  de fin d'étude validé par l'Ecole d'Education Spécialisée AFPE du 22 "Comment aider les adolescents à construire leurs projets ?".

Qu'est-ce que l'art-thérapie ?

L'art-thérapie est une profession paramédicale. C'est l'exploitation du potentiel artistique de la personne, dans une visée humanitaire et thérapeutique. Cela agit sur l'intellect et le corps. L'art-thérapie intervient lors de maladies psychiques, une déficience, un handicap moteur et lors d'un évènement difficile à vivre pour l'enfant ou l'adulte, qui diminue ses capacités ou lui nuit dans sa vie quotidienne. Ce qui est travaillé de façon artistique permet à la personne de transférer ses nouvelles compétences ou son mieux-être acquis lors des séances, dans le cadre de son quotidien.

Cela fait 25 ans que je rencontre différents publics. Ma formation en art-thérapie me permet d'accompagner toute personne vivant une période de mal-être, ayant un handicap ou pas, avec ou sans maladie. J'utilise l'art qui aidera de façon adaptée la personne suivant sa problématique. Cet accompagnement est précis. J'avance avec le patient à son rythme. Il n'est pas nécessaire d'avoir des acquis artistiques pour pratiquer avec moi.

Ma pratique

Avec l’adulte, ou l’enfant et ses parents, nous faisons un premier entretien qui va permettre de présenter la difficulté (problèmes relationnels, colères, manque de confiance en soi, d’affirmation, désinvestissement scolaire, difficulté de communication, cauchemars, phobie scolaire...)

Je fais environ cinq séances. Le patient peut pratiquer un art (le modelage, la poterie, l’écriture, le collage, le dessin, la peinture, création de chansons accompagnées de la guitare…) qui va le mettre en confiance, le valoriser, et  l’aider à extérioriser son mal-être, faire apparaître le grain de sable qui l’empêche d’avancer. Le grain de sable ainsi trouvé, nous pouvons faire un bilan avec le patient (et ses parents si c’est un mineur).

Le patient comme les parents peuvent ainsi être acteur en exprimant déjà l’évolution visible. J’établis le bilan de mes interventions et donne le résultat de mon analyse.

Suite à ce bilan, nous pouvons continuer l'art-thérapie si besoin.

Le modelage

Le modelage active principalement les sens du toucher et de la vue. Il réactive l'intellect par la réflexion nécessaire pour choisir l'oeuvre à effectuer, puis met en mouvement le corps pour la réalisation et différentes parties du cerveau s'activent pour réussir l'objet. Il permet de travailler l'affirmation de soi, la valorisation, de restaurer l'image de soi... Nous pouvons travailler aussi bien de l'art brut comme utiliser de nombreuses techniques, qui favorise l'émergence d'idées de créativité et l'activation corporelle qui apporte un soin par exemple pour l'état dépressif ou la dépression.

J'aime tout particulièrement travailler la sculpture, je pratique également la poterie, confection d'assiettes, de verres...

L'écriture, le dessin, la peinture et le collage...

Le choix de l'art et des réalisations à effectuer sont importants.

Dans ces exemples, l'engagement de l'enfant a permis de favoriser la concentration, d'aider à surmonter la peur de l'échec, d'apprendre à choisir, à s'affirmer tout en prenant le temps de soigner l'hyperactivité, d'acquérir plus de confiance en soi,

et de restaurer  l'estime de soi. Acquérir de la confiance en soi et apprendre à s'affirmer est un des moyens que j'utilise pour lutter contre le harcèlement scolaire également. L'écriture est utilisé aussi bien pour la création de chanson, que pour l'art-postal par exemple.

Fin de la prise en soin​

Nous fixons un ou des objectif(s) précis et continuons jusqu'à ce que la difficulté soit surmontée.

Les séances se terminent après un bilan final qui permet à l'enfant ou à la personne et aux parents des jeunes accompagnés, de savoir comment poursuivre après cet accompagnement. Il est toujours possible de me recontacter si besoin même après la fin d'un accompagnement.

L’aide éducative (autistes...)
Il est possible d'améliorer la communication, la relation entre les parents et les enfants ou les adolescents. J’aide à résoudre les conflits qu’il y a au sein de la famille (fratrie ou parents-enfants) lors d’une recomposition familiale, l’arrivée d’un nouvel enfant avec ou sans handicap, d’un divorce ou lors de harcèlement scolaire et enfant ayant des troubles du spectre autistique.

mieux dormir, réduire le stress, un mal-être dû à une séparation parentale, divorce, deuil, accident de la vie…

Je me déplace à l’hôpital pour rendre le séjour plus supportable, pour apaiser, aider à la séparation d’avec la famille, pour permettre à l’enfant d’agir tout en étant malade.

Je me déplace à domicile pour les bébés, et un public de tous âges ne pouvant venir à mon cabinet.

carteUntps.jpg
  • Facebook Social Icon

© 2017  par VASIENGELE